Image Agamemnon - cosmohistoire2.com

Agamemnon - cosmohistoire2.com

Agamemnon - cosmohistoire2.com

La puissance de la Grèce antique sous les traits du personnage légendaire d'Agamemnon

Durant le siège de Troie, agamemnon (cliquez sur ce lien) revendiqua Briséis, un butin destiné à Achille. Après cet évènement, le héros refusa d'obéir aux ordres et s'isola dans sa tente. À la suite de la guerre, le roi de Mycènes rejoignit sa cité avec son tribut, Cassandre. Le souverain légendaire fut éliminé par Égisthe qui a charmé son épouse Clytemnestre durant ses aventures troyennes. À la suite de son mariage avec Clytemnestre, Agamemnon eut un fils, Oreste, ainsi que trois filles, notamment Iphigénie, Chrysothémis et Électre (aussi nommée Laodicé). Cette figure mythique grecque guida les combattants achéens pendant le siège de Troie.

Après l'immolation d'Iphigénie, le vent tourna à leur avantage et les navires guidés par Agamemnon partèrent pour affronter les Troyens. Au cours de la campagne contre Troie, le roi brilla par sa personnalité. En raison de vents peu coopératifs, la flotte grecque resta coincée à Aulis en levant l'ancre en partance pour le royaume de Troie. Selon les épopées, Artémis réclamait l'immolation de la princesse Iphigénie avant de les laisser partir car le roi de Mycènes l'avait insultée. Afin de châtier l'insolence du prince troyen Pâris, Ménélas demande conseil au monarque symbolique des Mycéniens et fait appel à de nombreux alliés des quatre coins de la Grèce. Vu ses capacités en termes de stratégie, Agamemnon se trouve être nommé chef de la guerre contre les Troyens.

Tout au long des mythes recueillis dans l'Iliade, le roi mycénien se distingue réellement des autres protagonistes par son charisme et sa solennité. Néanmoins, même si Homère donne une grande importance à ce roi emblématique, Achille se trouve être en définitive le personnage principal de cette histoire épique. Sur plusieurs générations, la descendance d'Atrée vécut une mort tragique à cause de conflits avec les dieux olympiens. Étant donné que le trône d'Atrée fut recouvré après une vendetta parricide, la fin tragique d'Agamemnon suit le fatum ancestral. Bien que la justesse de sa datation se révèle douteuse, l'importance du « masque d'Agamemnon » au sein de la collection du Musée d'Athènes démontre un intérêt notable pour l'ère mycénienne et cette figure emblématique.

Agamemnon, monarque respecté, héros de la campagne contre les Troyens et figure emblématique de l'univers culturel hellénique

Avant de mettre le cap sur le royaume de Troie, les Grecs et leurs alliés s'organisèrent sur presque deux ans selon les épopées homériques. Conduits par Agamemnon, les navires et les guerriers achéens se réunirent dans la baie d'Aulis sise au sein de la région de Béotie. Commandant en chef des navires grecs, le roi de Mycènes se révélait entouré d'une multitude d'alliés spartiates et mycéniens en naviguant vers Troie. D'ailleurs, suite à l'enlèvement de son épouse, Ménélas incita personnellement son frère à diriger le raid organisé pour réparer l'offense de Pâris. Au terme du siège de Troie, Agamemnon enleva Cassandre, l'héritière du roi Priam, en tant que prise de guerre. Il emporta son amante dans le royaume de Mycènes et elle lui donna deux enfants illégitimes.